Le MACHINISTE/ mai 1, 2018/ ACTU, FORD, THELMA ET LOUISE, Voitures et Camions AMERICAINS/ 0 comments

"ROAD MOVIE AU FEMININ POUR UNE Tbird DE 66"

Si cette Ford Thunderbird 1966 vous est familière, c’est que vous avez probablement déjà visionné le film Thelma et Louise (Geena Davis et Susan Sarandon) réalisé par Ridley Scott en 1991. C’est en effet à bord d’une version décapotable de ce millésime que les deux femmes partent pour une courte excursion de deux jours qui va devenir la dernière de leur vie.

À sa sortie, ce film a suscité une polémique aux États-Unis, notamment parce qu'il mettait en scène deux héroïnes répondant par les armes à la violence masculine. À l'intersection de plusieurs genres cinématographiques, il est aujourd'hui considéré comme un classique, a influencé d'autres films et œuvres artistiques, et est devenu un film culte du féminisme.

Si vous avez vu ce film, vous vous souvenez de la scène finale culte où la T-Bird est conduite dans le Grand Canyon par les deux protagonistes. Où elles vont se jeter dans le vide au volant de la Ford.

Assurément, la voiture utilisée pour cette scène a été complètement détruite. Et l’un des autres modèles utilisés pour le film aurait été vendu à un prix de 65 000 $ à l’encan Barrett-Jackson, en 2008.

La Ford Thunderbird de 1966 verte décapotable de Louise occupe une place importante dans ce road movie. C'est la voiture qui permet aux deux femmes de partir en week-end dans les montagnes et les entraîne vers l'issue fatale. Bien que ce modèle soit particulièrement inadéquat pour effectuer de longues distances, il présente une autre fonction du véhicule : exposer son conducteur aux regards des autres usagers de la route, aux passants sur les trottoirs ou, ici, rendre plus proches les deux héroïnes aux spectateurs du film.

L'attachement de Louise pour sa Thunderbird est illustré à plusieurs moments du film. Craignant d'être repérées par les policiers, Louise déclare « pour la première fois, je regrette que ma voiture soit verte ». Lorsqu'elles traversent un troupeau de vaches, Louise leur lance « Ne rayez pas ma voiture. » Le script illustre encore mieux cet attachement.

Dans une séquence non retenue au moment où elles arrivent au motel juste après le meurtre, Thelma lui demande ses clés

Louise : « Ne touche pas à cette voiture ! »

Thelma :«Mes affaires sont dans le coffre. Mon Dieu, tu tiens plus à ta voiture qu'aux gens !»

Louise :«La plupart des gens me causent des ennuis, mais cette voiture permet d'y échapper.»

Tout au long de leur cavale, les deux femmes abandonnent ou sont privées de ce qu'elles possèdent. Louise perd son argent, sans doute également son travail et son ami, mais elle garde sa voiture.

Symbole de liberté au féminin

Aujourd’hui, la Ford Thunderbird décapotable 1966 représente un symbole de liberté pour les femmes. Pour réaliser le film, il a fallu, selon les sources, cinq à sept Thunderbird identiques pour effectuer l'ensemble du tournage. Une voiture était utilisée en tant que voiture principale, une deuxième en tant que véhicule de réserve et la troisième en tant que véhicule « travelling », les autres voitures servant uniquement pour les cascades. Dès le premier jour de tournage, une des voitures a pris feu. Il n'a pas été évident de trouver tant d'exemplaires de cette voiture déjà ancienne. Il a fallu plus de six semaines à l'équipe pour les trouver. Certaines voitures ont d'ailleurs été reconstruites à partir de pièces détachées.

La T-Bird

La Ford Thunderbird, communément appelée « T-Bird », est une voiture produite par le constructeur américain Ford. C'est à l'origine, en 1955, un modèle « sport » à deux places conçues pour concurrencer la Chevrolet Corvette sortie en 1953, mais la Thunderbird finira par devenir une voiture de luxe sur le créneau de la Cadillac Eldorado.

Le nom « Thunderbird » fait référence à la mythologie indienne : il s'agit de l'oiseau-tonnerre censé apporter pluie et fertilité.

Signe distinctif de la voiture :

Il s'agit d'une Ford Thunderbird modèle 66 de couleur 'Light blue" V8 7litres de cylindrée, 345 chevaux

Coté Mignature :

Plusieurs modèles existent de la Thunderbird mais attention aux différentes version et années, la Thunderbird du film est un modèle de 66, verte d’eau elle existe chez NEWRAY dans sa gamme "City cruiser" dans la bonne couleur.

L'atelier du Machiniste

Présente le travail de Gaël qui, pour sa part, est parti du modèle YAT MING, une des moins chères du marché, et pourtant d'une très bonne qualité.

Le Machiniste vous présente Gaël un "invité de choix" du blog du Machiniste, découvrez le ici

 

 

Leave a Comment