Le MACHINISTE/ mars 18, 2018/ L'ATELIER du MACHINISTE, LES ARCHIVES [tous les articles], SATOSHI ARAKI/ 0 comments

Effet rouille et autres epaves ! [Partie 1]

 
On recherche tous à se rapprocher au plus de la réalité dans nos dioramas ou modèles et maitriser les patines et les effets de rouille est à mon sens incontournable pour la pointe de réalisme déconcertante.

J’entreprends donc cette semaine de rassembler les savoirs faire au tour du sujet de la rouille. Beaucoup de démos sur le sujet et pas mal de produits. Mais au cours de mes recherches je suis tombé sur ce que beaucoup de passionnés appel le dieu vivant du diorama ! et c’est vrai ce japonais, Satoshi Araki et un véritable virtuose (la mini ci contre). Je ne pouvais donc trouver mieux pour illustrer ce chapeau d’article. Je vous invite à faire vous-même des recherches pour découvrir d’autre réalisations époustouflantes de l’artiste.

Effet rouille et autres épaves ! [partie 1]

Sinon comme à mon habitude je débute ce tuto avec une vidéo de diorama d’une casse auto qui mieux que tous autres, places notre réflexions sur la rouille au centre de nos préoccupation. Il est juste a déplorer que les dios sur ce sujet au 1/43ème ne sont pas légion et rarement d’une qualité qui pourrait retenir notre attention et intérêt donc oui le dios proposé présente des modèles au 1/18ème

 
Passons au chose sérieuse la technique des effets rouilles sont incontournables, et dans nos réalisations de véhicule de cinéma un grand nombre de modèle sont délabrés à l’image du personnage qui le conduit et la Ford gran Torino de big le bowski ne me démentira pas. Mais le summum reste le Peterbilt 250 de duel qui pousse la technique au grand art.

Effet rouille et autres épaves ! [partie 1]
Donc après pas mal de recherche il ressort principalement deux techniques l’une utilisant de la laque a cheveux et l’autre à base de gros sel, cependant l’importance des couleurs utilisés est indéniables et l’apport de pigments et autre sable fin apporterons les détails de texture. De plus une bonne préparation de détérioration de la carrosserie, le traitement des chromes et vitres sont aussi important pour apporter une homogénéité au modèle traité ; je pense aussi qu’une bonne documentation de photo d’épave nous permettra de bien comprendre comment la rouille ce repends sur les carrosseries. Je passe sans m’en rendre compte du simple tuto de « mettez des taches de rouille » à un tuto générale en plusieurs parties sur petons une bagnole neuve en 10 leçons !!

Allons donc à nos épaves.

[A SUIVRE]

 

 

 

Leave a Comment