Le MACHINISTE/ avril 29, 2018/ ACTU, ALFA ROMEO, AUTOBIANCHI, LES CHRONIQUES DU BLOG, PIERROT LE FOU, Voitures et Camions ITALIENS/ 0 comments

"CANNES DÉVOILE la 71ème AFFICHE de son FESTIVAL"

Cannes dévoile la71ème affiche de son festival. Culte encore du culte toujours plus culte et deux voitures en prime, suffisamment pour sortir une petite chronique.

« Une femme et un homme qui s'embrassent » (intitulé de l'affiche)

 

 

 

l'AUTOBIANCHI et l'ALFA ROMEO SPIDER

Cette affiche c'est l'occasion de présenter deux mignonnes pas si courantes à l'écran, mais aussi de mettre en avant deux fabricants de miniatures sur ces deux modèles très rares car pratiquement pas reproduits.

 

Et puis Monsieur BELMONDO, avant qu'il ne soit BEBEL, dans un chef d’œuvre du cinéma, à vite revoir.  « PIERROT LE FOU » du, pas moins fou, GODAR .Une chronique qui m'impose de noter dans mes tablettes de faire rapidement un article sur cette pépite du cinéma.[ A SUIVRE]

La photo de l'affiche, le baisé à la volée entre Jean-Paul BELMONDO et Anna KARINA dans PIERROT le FOU . Dans la scène BELMONDO et au volant d'une AUTOBIANCHI PRIMULA de 1965. Une voiture d'homme enfin presque !!!! et Anna KARINA conduit une petite merveille italienne, une des 7 107 Giulia 1600 Spider ALFA ROMEO.

 

COTE MINIATURE

Pour pouvoir compter ces deux voitures dans notre musé miniature de voitures de film, il va falloir faire des recherches et bosser un peu !

Par commencer avec le "Spider Alfa Roméo", on le retrouve dans beaucoup de films français et italien des années60, la grande époque des studios CINECITTA en Italie et de la VICTORINE à Nice. (voir la cadillac travelling...) le « bolide » est très nouvelle vague,branché.

Mais que ce soit dans pierrot le fou ou le Mépris , avec Michel Picoli,tous ces films des années 60 utilisent le spider 1600 sorti en 1962. Tous notre problème est bien là car en miniature en dehors d'un modèle bâclé par newray, la photo parle d'elle même, les seuls modèles que j'ai trouvé sont des spider 1600 de 1958 !!

Cependant ces modèles sont très intéressant, Le SOLIDO , un modèle deux époques le 106 sortie en 1958 jusqu’en 1958 est magnifique pour les collectionneurs avec son petit coté dinky.

 

crédit photo "solido collection"

Un petit coup de cœur car c'est un modèle que mon père m'avais donné, j'avais une dizaine d'année mais je m’en souvient encore. Il reste qu'il est tous en métal « vintage » !

 

Plus tard à aujourd'hui solide propose une version plus fine et plus détaillée mais toujours sur la base de la Giulia de 1958.

 

 

 

Corgi et sa branche détailcar présente une très belle version ainsi qu'un spider capoté une belle alternative aussi mais toujours de 1958 !!

 

Quelles différences avec le modèle du film de 1963 ? et bien principalement le capot. On découvre une écope imposée par la hauteur supérieure du nouveau moteur 1,6 litre qui équipe la Giulia à partir de 1962, ce qui permet l'identification rapide des nouveaux modèles.

Il faudra donc s'engager dans des transformations de carrosserie pour obtenir une 1963. En finalité une remise en peinture intégrale s'impose car de toute façons elle n'existe pas dans la version bleu du film.

 

L' AUTOBIANCHI PRIMULA est vraiment rare au cinéma, ce qui fait du modèle dans pierrot le fou une pièce à posséder absolument dans notre musé d’autant plus conduite par Jean-Paul BELMONDO .

Rare au cinéma mais aussi dans nos bacs à jouets, à l'instar du spider Alfa , ce ne sont aussi que deux fabricants qui propose la petite italienne, POLYToys et MEBETOYS tous deux sous la marque POLISTIL et par la suite MATTEL. Les deux miniatures font parties d'une série « M » donc très certainement moulées à partir du même moule .

AUTOBIANCHI PRIMULA de MEBETOYS existe en rouge comme dans le film ce qui en fait le modèle collector à trouver.

 

 

 

 

Leave a Comment